Comment créer des T-shirts en 8 étapes

Temps de lecture : environ 6 minutes

Vous est-il déjà arrivé d’avoir un coup de cœur pour un T-shirt lors d’un festival, ou de sourire devant le jeu de mots ingénieux que portent les serveurs dans votre café préféré ? Nous sommes convaincus que vous avez tout ce qu’il faut pour créer des T-shirts tout aussi réussis.

Que vous souhaitiez commémorer vos vacances en famille, offrir un cadeau personnalisé à un proche ou faire de la publicité pour votre entreprise avec des T-shirts à logo, suivez ces étapes pour concevoir un vêtement qui ne ressemble à aucun autre.

Comment créer des T-shirts :

  1. Définissez pourquoi vous créez ce T-shirt.
  2. Réfléchissez au contenu, à la dimension et au positionnement des éléments visuels.
  3. Trouvez le style qui vous correspond.
  4. Choisissez la police appropriée.
  5. Positionnez votre contenu avec soin.
  6. Déterminez la taille la plus efficace.
  7. Faites jouer la couleur en votre faveur.
  8. Vérifiez votre création.

1. Définissez pourquoi vous créez ce T-shirt.

Aucun graphisme ne peut s’adapter comme par magie à toutes les situations. La meilleure stratégie reste donc d’identifier en premier lieu ce qui vous pousse à créer votre T-shirt. En effet, un produit que vous comptez mettre en vente dans votre boutique n’aura rien à voir avec celui que vous créez pour la kermesse de l’école. De même, un T-shirt que vous seriez fier de proposer dans un marché de créateur ne ressemblera probablement pas à ceux que vos employés porteront pour monter et démonter votre stand.

Une fois que vous avez déterminé le « pourquoi », vous pouvez plus facilement imaginer qui portera votre T-shirt personnalisé : est-il destiné à tous les âges ou seulement aux adultes ? Visez-vous une tranche d’âge encore plus précise (par exemple, les adolescents ou les Millenials) ? Avez-vous besoin de modèles pour homme, femme et unisexe ? Prévoyez-vous de les distribuer auprès d’un large public ou seulement d’un petit groupe de personnes ? En fonction des réponses, vous pourrez déterminer le style le plus approprié et le niveau d’adaptabilité que vous devez prévoir pour accommoder différentes tailles ou différents goûts.

Voici une petite astuce : mettez-vous dans la peau des personnes qui constituent votre groupe cible idéal, en vous représentant leurs marques préférées et les vêtements qu’elles aiment porter. Quel type de T-shirt vous correspondrait ? Et, peut-être plus important encore, lesquels refuseriez-vous catégoriquement de porter ?

2. Réfléchissez au contenu, à la dimension et au positionnement des éléments visuels.

« Il y a beaucoup d’espace personnalisable sur un T-shirt », fait remarquer Tristan LeBreton. « Servez-vous-en pour jouer avec votre image de marque ou partager votre histoire… sans pour autant perdre de vue le moment et le contexte. L’avantage des T-shirts, c’est qu’ils ont la capacité de figer le temps et de forger un lien fort entre ceux qui le portent. Ceci étant dit, l’objectif est de créer un graphisme dont vous serez encore fier dans cinq ans ».

Avant de choisir un visuel pour votre T-shirt, vous devez donc décider si vous allez utiliser du texte, une image ou une combinaison des deux. Le texte fonctionne dans tous les cas de figure et suffit pour faire sensation. Les photos ou images peuvent elles aussi être affichées de façon indépendante ou être associées à du texte s’il est utilisé judicieusement. « Si votre entreprise (ou organisation) se démarque par un détail emblématique, comme un slogan ou une mascotte, n’hésitez surtout pas à l’intégrer », conseille Tristan. « Jouez avec les différents éléments pour créer quelque chose d’unique ».

Attention toutefois à ne pas surcharger votre T-shirt, car trop d’éléments risquent de brouiller le message. Quiconque voit votre T-shirt doit être capable de comprendre rapidement son intention sans avoir à faire des efforts.

3. Trouvez le style qui vous correspond.

Le style peut englober beaucoup de choses, mais nous nous référons ici principalement aux associations émotionnelles qu’il suscite chez ceux qui le voient, notamment à travers les couleurs, les images et les textes. Votre T-shirt doit-il avoir l’air chic ou décontracté ? Souhaitez-vous inspirer l’envie ou la nostalgie ? Que votre graphisme soit ludique ou provocateur, luxueux ou accessible, minimaliste ou audacieux, n’oubliez jamais qu’il s’agit d’une extension de votre marque et d’un reflet de votre personnalité. Vous affichez votre passion sur la poitrine de tous ceux qui portent votre vêtement, et il est donc impératif de savoir quel message vous transmettez.

Or, le style dépend en grande partie de l’aspect visuel. « Votre T-shirt doit refléter votre marque, tout en étant porté avec plaisir », souligne Tristan. « Plus l’esthétique sera soignée, plus l’impact sera important. »

4. Choisissez la police appropriée.

Il existe principalement deux styles de polices : les polices avec sérif (qui apportent une touche classique et se lisent facilement sur les petits formats) ou sans sérif (plus propres et plus modernes, surtout en grand format). En jouant avec ces deux catégories, vos options sont quasiment illimitées. L’essentiel est que votre texte soit facile à lire, car certaines polices manuscrites peuvent être difficiles à déchiffrer.

« La lisibilité de la police est fondamentale. Lorsque vous faites votre choix, la première chose à prendre en compte est l’échelle de votre graphisme », ajoute Tristan LeBreton. « Certaines polices peuvent être parfaites pour une impression de grande taille au dos d’un T-shirt, mais ne fonctionneront pas sur une poche poitrine, et vice versa. »

Si vous observez autour de vous, vous remarquerez que les T-shirts les plus réussis utilisent généralement une ou deux polices seulement. Si vous vous en tenez à une seule police, donnez-lui plus de relief en mettant certains mots en caractères gras ou en italique, ou en variant la taille du texte. Vous pouvez également combiner deux polices, l’une avec et l’autre sans sérif, afin de faire ressortir certains éléments et créer un certain intérêt visuel.

5. Positionnez votre contenu avec soin.

Tenez compte de l’espace disponible à l’avant de votre T-shirt pour déterminer l’orientation la plus judicieuse. Les graphismes verticaux s’alignent plus naturellement avec les fibres du vêtement, tandis que le mode paysage fonctionne bien tant que vous laissez suffisamment d’espace blanc (la zone non occupée par le visuel ou le texte) de chaque côté. Comment savoir s’il est suffisamment grand ? Les T-shirts standard mesurent entre 45 cm (pour une taille S) et 60 cm de large (pour une taille XL). Nous vous conseillons de laisser environ 12 cm d’espace blanc de chaque côté, ce qui signifie que votre graphisme devra mesurer entre 25 et 35 cm maximum.

Soignez également l’emplacement de votre graphisme. Le haut de votre visuel doit se trouver à quelques centimètres au-dessus de la poitrine et se terminer quelques centimètres au-dessous. Le texte et les images ne doivent pas être placés au niveau du ventre, sauf si vous souhaitez créer un graphisme intégral. Vous ne savez pas où placer votre contenu ? Photocopiez votre image et testez plusieurs emplacements sur un T-shirt quelconque. (Si vous comptez commander plusieurs tailles, créez une version différente pour chacune.)

Conseil de VistaPrint

Vous créez des T-shirts à des fins professionnelles ? Ce type de vêtement est parfait pour mettre en valeur votre logo. Toutefois, Tristan LeBreton vous déconseille de l’afficher sur l’avant. « Jouez avec vos éléments visuels et racontez votre histoire. Les T-shirts professionnels les plus réussis ressemblent davantage à des œuvres d’art qu’à de simples objets publicitaires. » Intégrez donc votre logo au graphisme global ou placez-le sur la gauche de la poitrine ou dans le dos pour plus de discrétion.

6. Déterminez la taille la plus efficace.

Les mêmes règles visuelles s’appliquent pour les images, à une différence près : la mise à l’échelle doit faire l’objet d’une attention spécifique. Pour les graphismes et les photos, la dimension joue un rôle important, notamment en raison de la densité des pixels. Si vous téléchargez une image sur Internet, il est probable qu’elle soit en 72 dpi (point par pouce), c’est-à-dire qu’elle sera trop petite pour offrir un résultat satisfaisant à l’impression. Visez un ratio d’au moins 200 dpi, ou mieux encore de 300 dpi. Enregistrez l’image au format PDF, AI, PSD, JPEG ou PNG.

Conseil de VistaPrint

Si vous voulez savoir à quoi ressemblera un logo ou une photo une fois agrandis à l’échelle d’un T-shirt, imprimez l’image, puis agrandissez-la à l’aide d’une photocopieuse au format souhaité.

7. Faites jouer la couleur en votre faveur.

En matière de couleurs, vos préférences personnelles importent peu : le principal est qu’elles soient bien visibles sur le tissu de votre choix. Choisissez des couleurs complémentaires pour créer un contraste marqué. Évidemment, il n’y a rien de plus net que le noir sur blanc (ou inversement). En règle générale, les couleurs vives sur un fond sombre favorisent la lisibilité. En effet, votre logo aura beau être le plus incroyable du monde, personne ne pourra le voir s’il est imprimé en bleu marine sur un fond noir.

8. Vérifiez le format, la taille et les couleurs avant l’impression.

Une fois que vous êtes satisfait du résultat, il est temps de passer à l’impression. Au lieu de commander tous vos T-shirts d’un coup, il est préférable de commencer par un seul modèle pour vérifier le graphisme. Examinez-le attentivement et apportez quelques corrections si nécessaire, par exemple si vous souhaitez agrandir légèrement le texte ou si vous voulez repositionner une partie du contenu.

Créer des T-shirts n’a rien de compliqué. Si vous avez une idée claire du résultat que vous attendez, il vous suffira de prendre en compte ces aspects pratiques pour transformer le fruit de votre imagination en une réalité palpable. Imaginez seulement votre émotion lorsque vous verrez votre T-shirt porté pour la première fois ! Derrière le comptoir de la nouvelle boulangerie, au premier rang d’un concert à guichets fermés, sur les photos de votre dernière réunion de famille… Où que votre chef-d’œuvre apparaisse, ce sentiment de satisfaction n’a pas de prix.