Nouvelle année, nouveau design : Réinventer son image de marque

Temps de lecture : environ 6 minutes

À chaque nouvelle année son lot d’opportunités, en particulier pour les entrepreneurs. Jack Eller, propriétaire et designer du Jack Eller Studio, se tient prêt à développer sa marque de bijoux. Avec son nouveau logo créé par 99designs par Vista, il peut partir à l’assaut de la nouvelle année, bien décidé à montrer sa nouvelle image de marque sur de superbes supports marketing. Nous avons rencontré ce créateur pour parler de son parcours, de l’histoire de son entreprise, de ses projets et, bien entendu, de ses indispensables marketing.

Un esprit innovant

La fascination de Jack Eller pour les bijoux a commencé il y a sept ans alors qu’il travaillait dans une bijouterie. « Cette boutique crée des bijoux excentriques sur mesure pour les sportifs et les rapeurs. Cela n’a rien à voir avec ce que je fais, mais cette expérience m’a permis de faire mes premiers pas dans cet univers. »

Après plusieurs années dans le commerce de luxe, Jack Eller a commencé à travailler avec des designers plus modestes, chez eux ou dans leurs studios, pour approfondir sa connaissance du marché. Il a suivi des cours techniques en joaillerie au Barnsdall Art Park et a créé son entreprise, Jack Eller Studio, il y a deux ans.

« J’ai senti que le marché des bijoux des États-Unis avait de la place pour les artistes masculins queer. Je voulais que la création fasse partie de ma vie et qu’elle me permette de subvenir à mes besoins… Je me suis donc en quelque sorte replié sur moi-même pendant la pandémie et j’ai commencé à dessiner cette collection. »

La première collection de Jack Eller intitulée « West » fait écho à son déménagement de la côte est à la côte ouest des États-Unis à l’âge de 21 ans. « J’ai 28 ans aujourd’hui, mais j’étais vraiment perdu à l’époque. La collection « West » parlait de mon parcours.

Avant de lancer le Jack Eller Studio, je me disais “Si cette collection ne fonctionne pas, si elle ne rencontre pas le succès que j’attends… Je ne sais pas ce que je vais faire”. Mais il faut continuer à se battre coûte que coûte pour que tout se mette en place petit à petit. »

La vie d’artiste est également une nouveauté pour Jack. « Je n’ai pas grandi entouré d’artistes. Mes parents sont très dans l’état d’esprit “il faut travailler selon des horaires de bureau, se lever tous les jours, avoir une famille, point”. C’est donc totalement nouveau pour moi. »

Son entreprise de bijoux éponyme ne constitue encore qu’une activité secondaire. Il doit accepter des emplois dans l’e-marketing et des projets de création pour continuer à faire vivre sa marque et créer d’autres collections.

Une refonte de logo à multiples facettes

Jack Eller a vraiment le sens de la création et a étudié le graphisme. Il a donc conscience de l’importance des visuels pour une marque. Son premier logo, il l’a créé lui-même, et lorsqu’il a eu besoin d’une version plus professionnelle, il a candidaté pour obtenir une aide de 99designs par Vista.

Le concours de logo de 99designs a également été une nouvelle expérience pour lui. « On m’envoyait tellement d’idées… C’était étrange d’être de l’autre côté. J’ai hésité entre beaucoup d’artistes, cela a été vraiment difficile de faire un choix. »

En particulier parce qu’il avait déjà une idée du logo qu’il souhaitait. « Au départ, j’avais créé un logo qui ressemblait à du métal argenté liquide, et c’est ce que voulais, mais ma version ne faisait pas très pro. »

« Cette nouvelle identité a fait évoluer mon entreprise. Elle paraît plus moderne et professionnelle. »

Il a donc choisi la graphiste EMWDesigns pour concrétiser son idée. Les formes superbes et polyvalentes qu’elle a créées le ravissent au plus haut point : « Elle a été adorable. Elle a vraiment écouté ce que je voulais tout en donnant vie à sa propre vision très claire et nette. À un moment donné, je me suis dit que nous pourrions donner à mes initiales “JE” l’aspect d’un papillon et illustrer une métamorphose. Nous avons passé en revue de très nombreux concepts. Le logo qu’elle a créé est vraiment parfait, car on reconnaît sans mal mes initiales et, en même temps, on peut aussi y voir une forme abstraite. »

« La graphiste a également créé de jolies versions roses et une version ressemblant à un sorbet fondant. Cela n’était pas prévu, et j’ai très envie de les utiliser dans des publicités ou sur des emballages exclusifs. »

Le conseil de VistaPrint

Votre logo a besoin d’un coup de jeune ? Trouvez un ou une graphiste sur 99designs par Vista. Il ou elle vous aidera à sortir du lot l’année prochaine (et bien au-delà).

Il adore que ses clients et sa communauté lui fassent des commentaires sur son logo et son image de marque. « De nombreuses personnes m’ont fait part de leur avis et elles sont vraiment impressionnées. Elles me disent “Ouah, Jack, c’est officiel !”. Je me sens vraiment reconnu. »

Quand nous lui avons demandé de décrire son nouveau logo, les premiers mots qui lui sont venus à l’esprit ont été « officiel » et « soigné ». « Je suis tellement heureux quand je regarde mon site Web et mon logo. Je vois que j’avance dans la bonne direction. Cette nouvelle identité a fait évoluer mon entreprise. Elle paraît plus moderne et professionnelle. »

Les indispensables marketing de Jack Eller

Lorsque nous avons demandé à Jack Eller de nous citer ses indispensables marketing, il a immédiatement répondu « les réseaux sociaux ». « Sans les réseaux sociaux, je serais encore inconnu. On peut dire qu’ils font office de book en ligne. » Il utilise principalement Instagram et Facebook, mais espère trouver le temps de renforcer un jour sa présence sur TikTok.

Pour Jack Eller, les emballages sont également essentiels. Puisqu’il réalise la plupart de ses ventes en ligne, le soin qu’il apporte à la confection de ses emballages lui permet de créer un réel lien avec ses clients. Lors du lancement de sa première collection, il a tout de suite commandé des étiquettes en rouleau. Désormais, il colle une étiquette sur l’emballage de chaque bijou ainsi que sur l’emballage extérieur. Ses clients n’ont qu’une hâte lorsqu’ils voient le paquet dans leur boîte aux lettres : l’ouvrir ! « Les étiquettes en rouleau personnalisées mettent ,on nom en valeur. Mes clients savent à quoi s’attendre et peuvent reconnaître leur paquet instantanément dans leur boîte à lettres. »

Le conseil de VistaPrint

Le marketing sur les réseaux sociaux est important pour tous les entrepreneurs. Si vous avez besoin d’aide pour créer du contenu original, utilisez les modèles proposés sur VistaCreate.

À ses débuts, Jack Eller n’avait pas de cartes postales personnalisées et a donc utilisé son appareil photo Polaroid pour pallier ce manque. « Je mettais les bijoux sur moi et je me prenais en photo, puis je glissais la photo Polaroid dans le paquet. » Aujourd’hui, il dispose de ses propres cartes postales, mais il les personnalise en écrivant un petit mot. « Je rédige une lettre de remerciement pour chaque achat par correspondance. » Il apportera ces cartes postales ornées de son nouveau logo à chaque évènement éphémère pour les offrir à ses nouveaux clients.

S’il reconnaît avoir toujours pensé que les cartes de visite étaient démodées, il n’a pas résisté à en créer une avec un QR code au verso. « Tout le monde sait les utiliser aujourd’hui, ce n’est plus du gaspillage comme avant. » Son logo net, impactant et mystérieux en grand format orne le recto de sa carte de visite. « Quand les gens le voient pour la première fois, ils s’interrogent sur la signification de cette forme, car ils ne comprennent pas immédiatement à quoi fait référence le “JE”. » Il a hâte de commencer à les distribuer dans des cafés et d’autres petites boutiques de son quartier pour attirer d’autres clients l’année prochaine.

Quand nous l’interrogeons sur les autres supports marketing qu’il aimerait utiliser, il mentionne immédiatement les notes autocollantes ! Il adore également les nouveaux bonnets personnalisés avec son logo.

Un avenir à façonner

« Je ne peux pas m’empêcher de sourire quand je pense à l’avenir, car je sais qu’il va être extraordinaire », explique Jack Eller en arborant un large sourire. « Je m’imagine collaborer avec plus d’artistes et me lancer dans la création de sculptures et de vêtements, en plus des bijoux. Je souhaite utiliser davantage les technologies. Je vois mes créations dans les boutiques de Los Angeles. Je veux juste ne jamais arrêter de travailler avec d’autres artistes. C’est tellement exaltant et fou à la fois. »

Jack Eller veut que chaque personne qui achète l’un de ses bijoux ait l’impression de repartir avec une partie de lui-même et une histoire. « C’est une forme d’art tangible qui peut être portée. Chaque bijou a sa propre histoire et une place spéciale dans mon cœur. Je souhaite que les gens aient confiance en eux et se sentent libres. Je veux qu’ils se sentent forts et aimés quand ils portent mes créations. »

L’objectif de Jack Eller est de stimuler ses ventes, mais il précise qu’il a la chance d’avoir reçu une bonne presse de la part de célébrités qui portent ses bijoux. « Ma communauté est tellement géniale ! Je suis ravi d’être soutenu par d’autres artistes et des personnes extraordinaires. »

Il a souhaité également nous parler d’un conseil extrêmement sage qu’on lui avait donné à ses débuts : celui de ne pas créer une énorme collection et de se limiter à quelques bijoux phares. « Au lieu d’investir beaucoup d’argent au départ, contentez-vous d’utiliser une petite somme pour un bijou et mettez-le en avant. »

Il reconnaît néanmoins ne pas avoir complètement suivi ce conseil (« Je pense que dépenser de l’argent nous apprend bien des choses ! »), mais il conseille aux autres entrepreneurs de gérer leur argent… et d’apprendre de leurs erreurs. « Je veux simplement leur dire : continuez. N’arrêtez jamais. Soyez votre principal supporter. »

« Cette nouvelle identité a fait évoluer mon entreprise. Elle paraît plus moderne et professionnelle. »